3 concentres hivernales - 2 Barjos - 1 week-end

Par Laurent Ferla de Beaurainville (62, Pas-de-Calais)

Après avoir lu le reportage du JDM n°102 sur l’Agnellotreffen, à Pontechianale en Italie, on décide avec mon bof, mais avant tout mon ami, d’aller y faire un tour. Mais il y a deux concentres à la même date : la 1re des Montasmur en Saône-et-Loire (71) et les Culs Sans Joie dans l’Aube(10), donc pourquoi pas faire les trois en un week-end, du 19 au 23 janvier ? C’est parti, soyons fous !

Concentre Moto hivernales

Côté équipages

Laurent (dit Nénette) : 1100 ZZR de 2000
Patrick dit Papiou : BMW R1200 RS
Nous sommes tous deux des anciens présidents du MC Les Barjos et aujourd’hui membres.

Jeudi, Beaurainville / Chambéry, 850 km

Départ du Pas-de-Calais 9 h par -5°C, direction Paris puis Lyon et enfin Chambéry où les bas-côtés commencent a être bien enneigés. Arrêt chez le frangin du bof avec une entrée bien verglacée, on s’y met à deux pour rentrer les motos. Puis une bonne soirée et une bonne nuit nous attendent avant la toile de tente.

Vendredi, Chambéry / Pontechianale, 330 km

Réveil, direction l’Italie par la vallée de la Maurienne sous -12°C puis le tunnel du Fréjus qui nous fait du bien avec 28° à l’intérieur mais 36,20 € quand même. Sortie à Avigliana jusqu’à Pinerolo pour savourer la traditionnelle pizza italienne. Après cette collation avec un vin italien, direction Pontechianale

Hivernale Agnellotreffen en Italie

 Nous arrivons vers 16 h. Inscription 18 € comportant autocollant et patch. Installation du campement à côté du lac gelé, récupération du bois pour la préparation de la popotte car le gaz est gelé et petit tour du propriétaire au Café du Village. Nous passerons la soirée avec deux Italiens, Mathéo et Phillipo, en dégustant nos produits locaux : soupe de poissons du Touquet, cassoulet en boîte arrosé d’un Côte du Rhône bien frais et quelques morceaux de fromages italiens grillés, puis Génépy chaud et enfin petit tour sous le chapiteau avant la fermeture à 11 h. Nous rencontrons Jules des Charentais, il partira aux Éléphants la semaine d’après.

Samedi, Pontechianale / St-Martin-du-Lac, 520 km 

Réveil : 8 h 30 par -7°C, petit café et on remballe le tout direction St-Martin-du-Lac en Saône-et-Loire pour la 1re des Montasmur avec un petit arrêt en Savoie pour refaire le plein de blanc régional. Traversée du Beaujolais avec des routes glissantes dans les virages ombragés. 

Hivernale Les Montasmur à St-Martin-du-Lac (77)

Arrivés vers 18 h 30, on plante la tente dans le noir et la soirée s’annonce sympathique avec une concentre à l’ancienne faite de nouvelles rencontres et retrouvailles, accueil super sympa avec dégustation de boeuf bourguignon maison et le reste qui va bien. 

Dimanche, St-Martin-du-Lac / Cussangy, 330 km 

On recharge les motos vers 9 h 30 par -10°C, direction l’Aube à Cussangy pour saluer Kiki des Culs Sans Joie et tout son moto-club.

Les Culs Sans Joie à Cussangy (10)

Arrivés vers 13 h, nous sommes reçus comme des rois : apéro, potée aux choux, invitation pour rester dormir chez lui ou plutôt dans son musée où trônent tous ses souvenirs d’innombrables concentres et périples. Une très bonne soirée avec le Boul, les Wibus et le MC les Culs Sans Joie ! La fatigue commence à faire son effet et vers minuit dodo près de la cheminée. 

Lundi, Cussangy / Beaurainville, 420 km 

On regarde dehors, tout est givré, les motos sont blanches mais il faut y aller : encore 400 bornes ! Dernier café, un grand merci à Kiki et sa femme pour la préparation des toasts aux champignons et Chaource, délicieux ! Direction Troyes, Reims puis sortie à Arras pour manger un bout avant de se séparer à Hesdin où chacun prend sa direction ; et nous voilà rentrés. 

Après un super week-end convivial fait de magnifiques rencontres et des souvenirs plein la tête, même s’il a fait très froid, les conditions de route étaient correctes et les motos ne nous ont donné aucun souci, avec un total de 2450 km.

J’allais oublier de remercier la FFMC de la Drôme qui a récupéré notre drapeau du MC Les Barjos oublié à l’Agnellotreffen. Avis aux amateurs : si vous passez par là, vous pouvez nous le rapporter dans le Pas-de-Calais, un grand merci d’avance (souvenir, souvenir…) !

Une hivernale parue dans le JDM 108 que vous pouvez retrouver dans la boutique en ligne ici.  

signature cendrillon


Voir les photos en cliquant sur l'onglet